Editions inédites & rééditions

Il y a Le vin des morts bien évidemment, 1er roman inédit rédigé sous le nom de Romain Kacew que je vais commencer sous peu.

Mais il y a aussi la réédition de Une petite femme aux Cahiers de l’Herne.

Un recueil d’entretiens (enregistrés en 1980 sur Radio-Canada) chez Gallimard également, Le sens de ma vie. cf  article de L’express

Enfin, un texte sorti à L’esprit du temps, écrit par Philippe Brenot qui a préfacé Le vin des morts : Romain Gary : de Kacew à Ajar : histoire d’un manuscrit inédit

 

 

Publicités

Romain Gary sur le Web : spécial centenaire

Avec le centenaire de sa naissance, beaucoup d’articles lui sont dédiés, une petite sélection :

Des émissions de radio

Des évènements

  • France Inter consacrera une journée d’antenne autour de Romain Gary à l’occasion du centenaire de sa naissance. Diffusion sur France Inter le dimanche 25 mai à 14h dans Cosmopolitaine

La promesse de l’aube illustrée par Joann Sfar

Je publie ici un article de mon blog delphinesbooks (google ne va pas m’aimer mais je fais ce que je veux, je suis chez moi…)

2014-04-15_150645Voici une occasion magnifique de relire La promesse de l’aube, illustrée ici par Joann Sfar et sortie début avril pour le centenaire de la naissance de Gary.

Je remercie vivement les éditions Futuropolis de m’avoir envoyée ce très bel objet de plus de 500 pages et qui pèse plus de 2 kilos (pas toujours évident à lire au lit) !

« Oui, Romain Gary a toujours été mon héros, et mon bouclier contre une certaine médiocrité », avoue Joann Sfar.

Ce fut une grande joie de relire ce texte agrémenté des très belles illustrations de Sfar, pour certaines directement inspirées des photos de Gary (il y en a assez peu, j’ai l’impression de toutes les connaître déjà et de les reconnaître facilement), pour d’autres sorties de l’imagination du dessinateur.

Difficile de n’en choisir que quelques unes tant elles accompagnent les mots de Gary avec force. Je trouve que Joann Sfar a su si bien capturer et retranscrire la mélancolie de l’auteur !

(désolée pour la qualité des images…)

PicMonkey Collage222

PicMonkey Collage5555

PicMonkey Collage888888

J’ai relu ce texte magnifique avec beaucoup d’émotion, avec parfois l’impression d’avoir Gary tout à côté de moi.