Romain Gary sur les blogs #4

Deux nouveaux billets à noter :

♦ L’avis d’Astrid sur la promesse de l’aube

♦ Un avis dissonant sur Clair de femme

Publicités

Romain Gary – A la traversée des frontières (découvertes Gallimard)

J’ai découvert qu’il y avait un « Découvertes » de Gallimard dédié à Romain Gary grâce à la BU de Nanterre !

Aussitôt vu aussitôt emprunté et presque aussitôt lu.

En fait, j’ai survolé le texte plutôt que lu en intégralité. En effet, je commence à bien connaître la vie de cet auteur et ici le format du livre avec la place importante laissée à l’iconographie fait que le texte est court et l’histoire de Gary plutôt résumée. Lire la suite

Adieu Gary Cooper – Romain Gary

Publié le 22 novembre 2010 sur mon blog

J’ai attendu avant de me plonger dans ce Gary. Je l’avais là tout prêt à être dévoré, mais il fallait que ce soit le bon moment, en effet, lire Gary est toujours un rendez- vous à ne pas manquer. Et je n’ai jamais été déçue. Et là encore j’ai été complètement charmée par l’écriture de Gary, qui est pour moi le plus grand. Lire la suite

Sur la promesse de l’aube

Romain Gary écrit dans une lettre à Claude Gallimard en décembre 1958 alors qu’il est en train de corriger les épreuves de La promesse de l’aube :

Il manque peu de chose : une ligne générale plus nette entre le voulu et le vécu […] et l’humour l’emporte un peu trop sur la poésie, qui est pour moi – la poésie – la seule façon possible de transcender notre condition et la seule philosophie.

Cette lettre est exposée à l’exposition Gallimard qui se tient à la BnF jusqu’au 3 juillet. S’y trouvent également les avis du comité de lecture sur 2 romans de Gary, Le grand vestiaire et Les couleurs du jour, lu par Albert Camus.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la BNF.