J’ai cité Romain Gary sur France Inter

Je crois que je deviens obsédée par Romain Gary.

Pas une semaine sans que j’écrive un article à son sujet, sans pour autant parler d’un de ses livres. Cette année, j’ai fait mon travail de dossier documentaire sur lui. Il s’agissait de trouver 200 articles/documents et de les organiser selon un thème libre. Imaginez le plaisir que j’ai eu à trouver et à découvrir des articles et magazines sur cette personnalité qui ne cesse de me fasciner. Lire la suite

Clair de femme de Romain Gary – livre voyageur

Un roman poignant de Gary à découvrir.

Voici l’avis d’Asphodèle qui ne peut que vous encourager à livre ce livre.

Les « règles » du livre voyageur : vous êtes intéressé, vous me l’indiquez en commentaire et vous me faites passer votre adresse par mail, je vous envoie le livre, à réception, vous avez à peu près 1 mois pour le lire et vous le renvoyez au prochain sur la liste (ou à moi s’il vous êtes le dernier).

Sur la promesse de l’aube

Romain Gary écrit dans une lettre à Claude Gallimard en décembre 1958 alors qu’il est en train de corriger les épreuves de La promesse de l’aube :

Il manque peu de chose : une ligne générale plus nette entre le voulu et le vécu […] et l’humour l’emporte un peu trop sur la poésie, qui est pour moi – la poésie – la seule façon possible de transcender notre condition et la seule philosophie.

Cette lettre est exposée à l’exposition Gallimard qui se tient à la BnF jusqu’au 3 juillet. S’y trouvent également les avis du comité de lecture sur 2 romans de Gary, Le grand vestiaire et Les couleurs du jour, lu par Albert Camus.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la BNF.